Accueil Mariage de D&G

Du pays Toraja a Ampana



Notre aventure a Sulawesi commence dans un bus de nuit qui nous emmene dans une brume comateuse jusqu'a la grande ville pas tres seduisante de Rantepao, au milieu du pays Toraja. Aux alentours emergent montagnes, rizieres et d'etranges maisons aux toits en forme de cornes de buffle.

Bien fatigues nous cherchons longtemps l'hotel de nos reves avant de nous rabattre sur le plus chic de la ville dans lequel nous optons pour la junior suite, seduits par la baignoire jaccuzi avec vue sur les rizieres. Il faut dire que le logement a Mabul etait assez eprouvant, le luxe nous manquait... Helas nous aurons le matin, le soir et le lendemain de l'eau glacée en ouvrant les robinets et l'obligation de raler pour avoir de l'eau chaude. De quoi nous gacher ce moment qui aurait pu etre privilégié...

Apres une apres-midi de pluies et d'errances, nous louons une petite moto pour decouvrir le lendemain les villages typiques de la region. En fait les maisons a l'avant plan sont des greniers a blé et seule celle a l'arriere est habitable. A l'interieur c'est tres simple et rustique mais l'exterieur est magnifiquement décoré.


Le theme de la vache est prépondérant, car c'est un signe de puissance et le nombre de cornes de buffles accrochées devant la maison révèle l'importance de son occupant. C'est la premiere fois pendant ce voyage que des habitations nous surprennent et nous enchantent autant. C'est tres particulier.

Les petites routes sont bien defoncées par endroit mais c'est le meilleur moyen pour relier tous les endroits interessants et profiter de la vie locale tres riche.


Les habitants ont une relation speciale avec la mort. Ils organisent de grandes ceremonies funeraires durant 4 jours pendant lesquelles ils sacrifient plein d'animaux. Ces ceremonies sont celebres ici et les touristes viennent de loin pour les voir (sauf nous qui n'en verrons pas grand chose par manque d'envie de payer un guide...). Les corps finissent parfois dans des grottes comme ici.

Ambiance Indiana Jones garantie avec passages etroits, squelettes et chauves-souris...


Autre option, conserver la statue du mort dans une niche de la falaise...

Ce sont des familles entières d'ancetres qui contemplent les vivants.


Plus etrange encore les bébés etaient parfois enterres dans des trous dans des arbres pour qu'ils puissent continuer de grandir dans leur tronc...

Derniere variante, la tombre creusée dans un bloc de granit.


Nous optons aussi pour une marche de 2 jours dans les montagnes. Encore une fois nous declinons les services d'un guide un peu trop cher, mais du coup nous ne trouvons pas le debut du chemin et nous devons nous rabattre sur la route. Qu'importe, nous admirons quand meme le paysage et nous trouvons un hotel agreable sur les hauteurs avec une tres belle vue et un scarabé goliath, le plus gros du monde, que vous pourrez admirer sur la page des animaux. Le lendemain par contre il pleut de nouveau des trombes d'eau et apres une matinée a jouer aux colons de catane au restaurant et une tentative de depart a pied vite avortée, nous prenons un taxi collectif pour redescendre a Rantepao. Dommage car l'arriere pays Toraja est magnifique et ne demande qu'a se laisser decouvrir (quand il fait beau).

Au final, sur nos 4 jours a Rantepao nous n'aurons eu qu'une journée de beau soleil et cette photo est la seule sur laquelle il apparait, reflet infidele d'un pays ideal (malheureusement les maisons neuves n'ont plus le charme des anciennes).


C'est reparti pour une journée entiere de bus. Le trajet supposé durer 8 heures en prendra en fait 14. 14 heures pour faire 250 kilometres c'est un record, avec grosse fatigue a la clef. Les transports a Sulawesi commencent pourtant seulement a nous en faire baver... C'est avec bonheur que nous sautons a l'arriere de deux petites motos qui nous emmenent a notre hotel a Tentena.

C'est le vaste lac Poso qui nous attire ici. Nous louons de nouveau une moto pour decouvrir quelques villages de style Balinais et surtout profiter des plages et de l'eau douce en se baignant avec les habitants.


Gros coup de coeur egalement pour cette grande cascade de plusieurs etages pres de laquelle nous passons plusieurs heures a profiter de la beaute du monde.

Et c'est reparti pour une journée entiere de transports afin de rejoindre le bord de la mer a Ampana. C'est un gros village ou nous visitons la fete foraine et mangeons au stand de brochettes. On commence a s'habituer aux retards et au transports difficiles mais le bateau prevu pour partir a 11 heures le lendemain nous fait patienter jusqu'a 14 heures. Il faut le demarrer a la manivelle et il semble construit a l'echelle 1/2 mais il va nous emmener jusqu'aux iles Togean.
voyage Les habitants
Copyright D&G 2010